SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Vieux Télégraphe 2007

  • Châteauneuf-du-Pape, Vallée du Rhône Rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

72,00 € TTC | HT

Bouteille

Notations

Robert Parker
Noté 96+/100

Wine Spectator
Noté 95/100

 

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
Wine Advocate # 179
Oct 2008
Robert Parker (94-96+)
Drink: 2012 - 2037
The 2007 Vieux Telegraphe Chateauneuf du Pape should ultimately eclipse the 2005 and 1998. It appears to be one of the finest wines made by Daniel Brunier and his brother. Its deep ruby color is accompanied by a superb nose of nori seaweed wrappers, licorice, pepper, tobacco leaf, and gobs of sweet black cherry and black currant fruit. Full-bodied with a fabulous texture, purity, and freshness (a consistent hallmark of this vintage), a juicy, rich, layered mouthfeel, and a finish that lasts for 45+ seconds. Although young, the tannin, acidity, and alcohol are all well-integrated. Typically, this wine tends to be dormant for 3-5 years after bottling, then emerge brilliantly. Therefore, I would wait until 2012 before pulling a cork on this one. Drink it over the following 20-25 years.
Notation Decanter
DECANTER - MAY 2009 - RHONE VALLEY TOP 2007 - J. Livingstone
***** (19) - Full bouquet, promises to be a beauty. The palate is fresh and balanced, with a mark of tanin following on from a willing bout of red fruits. Drink 2009-2034
Notation Wine Spectator
Score: 95
Issue: Web Only - 2009
Designation: Highly Recommended
Packed, in a brawny, muscular style atypical for this lush vintage, with a gravelly undertow to the currant paste, braised fig and dark licorice notes. Picks up even more steam on the finish, with grilled mesquite, mineral and garrigue notes and a long, hot stone-filled finish. Best from 2010 through 2030. –JM
Description du vin
Un très beau, classique et élégant Châteauneuf-du-Pape rouge. Les belles années vieillissent 25 ans et plus.
Cépages : Grenache noir 65%, Mourvèdre 15%, Syrah 15%, Cinsault, Clairette et divers 5%.

Vieux Télégraphe

Histoire du domaine
Le Vieux Télégraphe, un monument de Châteauneuf

Propriété des frères Brunier, le Vieux Télégraphe figure parmi les domaines historiques et mythiques de Châteauneuf-du-Pape. Les frères Brunier conduisent trois domaines de référence dont un à Gigondas. Ce sont les galets de la Crau et leur terroir chaleureux qui font les vins du Vieux Télégraphe, dont il n'existe qu'une cuvée unique. Il est l’un des crus majeurs de cette appellation du Rhône méridional. Élevé en foudres, ce vin riche demande du temps pour se révéler.
Cependant, les vins des frères Brunier sont aussi d’une grande buvabilitée favorisée par un choix complexe de cépages. Le plateau de Piedlong, situé dans le quartier sableux de Pignan, participe du succès de la cuvée Piedlong, du nom du lieu-dit. Ce pur grenache cultive une bouche veloutée et imposante.
Hormis ces deux cuvées, le reste de la production est commercialisée sous le nom de cuvée Télégramme. À Gigondas, le domaine Les Pallières situé en terrasses sous les dentelles de Montmirail produit un style de vin profond et structuré. Mais il produit aussi des blancs à la réputation sans faille.

Un patrimoine rare

Ce monument de Châteauneuf-du-pape est gardé depuis plus d’un siècle par la famille Brunier. L’histoire du domaine commence en 1891 lorsque Henri Brunier donne a son fils une parcelle de galets roulés incultivable. Ladite parcelle est située sur la Crau. Hippolyte y plante pourtant quelques ceps car le plateau a eu une vocation viticole au 14ème siècle. C’est encore là que fut installé une tour relais par l’inventeur du télégraphe optique. Puis Jules, le fils d’Hippolyte, plante encore de la vigne. Peu à peu, le domaine avoisine les 17 hectares. Il est ensuite baptisé Le Vieux Télégraphe. Puis, après le seconde guerre mondiale, son fils Henri redonne de l’élan au domaine. Pour cela, il le fait connaître sur les plus beaux marchés mondiaux.

Du vignoble méridional au Liban

Depuis les années 1980, l’exploitation est portée à près de 100 hectares par les deux fils, Frédéric et Daniel. Fin des années 1990, ils reprennent aussi avec Kermit Lynch, Les Pallières en appellation Gigondas. Dans la même période, ils s’associent pour créer Massaya au Liban, dans la vallée de Beqaa. C’est donc la cinquième génération qui impulse l’extension à l’international du vignoble et l’ouverture au monde. Aujourd’hui, la gamme s'étend à l’appellation Ventoux avec la gamme Mégaphone, issue d’une petite vigne du versant sud des dentelles de Montmirail. Enfin, le domaine mérité amplement sa réputation internationale.