SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Vosne Romanée Bossières 2012

  • Domaine Grivot, Bourgogne rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

86,40 € TTC | HT

Bouteille

Notations

Robert Parker
Noté 90/100

Vinous
Noté 91-93/100

 

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Domaine Jean Grivot

Histoire du domaine
Domaine Jean Grivot, la côte de Nuits perfectionniste

Parmi les seigneurs de la côte de Nuits, le domaine Jean Grivot, est toujours vu comme un perfectionniste. Hubert Grivot et sa sœur Mathilde sont la 6eme génération de ce domaine de Vosne-Romanée. Ces jeunes gens font leur début à la vigne et en cave aux côtés de leurs parents. C’est donc une propriété familiale que le domaine Jean Grivot. Hubert et Mathilde sont si jeunes que le savoir-faire se transmet sans pression.
Chez Jean Grivot si les vins sont austères dans leur jeunesse, on y travaille aujourd’hui plus de courtoisie sur la jeunesse. Etienne Grivot vinifie sur les appellations de la côte de Nuits, notamment de grands crus comme Richebourg et clos Vougeot. À la fois élégants et puissants, les vins du domaine sont donc désormais plus accessibles dans leur jeunesse. Mais ils sont surtout capables d’un long envol dans le temps. 


Une épopée familiale

La famille Grivot est originaire du Jura. Elle est venu s’installer à Arcenant, dans les hautes côtes au milieu du 17eme siècle. Puis c’est peu avant la révolution que Joseph Grivot décide de vendre ses biens à Arcenant. Il déménage alors à Vosne-Romanée. Mais c'est son fils Gaston Grivot qui est à l’origine du domaine. La première acquisition date de 1919 sur une parcelle de clos Vougeot Grand cru. C’est lui qui fera construire le magnifique portail toujours présent sur la parcelle.
D’abord amoureux devenu érudit de la vigne, Gaston n’aura de cesse d’enrichir ses connaissances. Aussi, dans les années 20, il sort parmi les premiers de l’école d’oenologie de Dijon. Ensuite, c’est le fils Jean qui succède après la guerre. Puis c’est au tour d’Etienne, le petit-fils de Gaston, de rejoindre l’aventure en 1978. Devant ce qu’il estime être un manque d’énergie des vins de domaine Grivot, Étienne réussi à convaincre son père de cesser l’usage du potassium au début des années 80. Puis il fait l’acquisition d’une parcelle de Grand cru de Richebourg.


Les années 80, nouvelle vague

Dans ce domaine transmis de père en fils, Étienne succède définitivement à son père en 1987. Puis, il se marie la même année avec Marielle Bize. De leur union naissent deux enfants, Hubert et Mathilde, dont l’énergie au vignoble n'est déjà plus à démontrer. Ces deux-là marchent doucement mais sûrement dans les pas de leurs brillants parents.