SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Yquem 2006

  • 1er Grand cru classé Sauternes, Bordeaux blanc
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Bouteille

264,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
264,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 95/100

Wine Spectator
Noté 96/100

Jean Marc Quarin
Noté 94/100

La Revue du Vin de France
Noté 19/20

Jancis Robinson
Noté 19/20

 
Commentaire sur le millésime
A lui seul ce millésime illustre la dextérité, la réactivité et les savoir-faire des équipes d'Yquem, tant les contrastes météo ont été extrêmes d'un bout à l'autre ; la parfaite maîtrise de l'évolution des parcelles selon un climat donné, le choix des terroirs à récolter et la tactique de trie opérée, ont pourtant eu raison des aléas climatiques, proclamés irréversibles.

----------

In light of the extremes of weather from one end of the growing season to the other, this vintage alone suffices to illustrate the dexterity, responsiveness, and expertise of the Yquem team. Overcoming the effects of poor weather (said to be unsurmountable by some...), they coped perfectly with harvesting each plot at the optimum moment.
Notation RobertParker.com
"De la cire d’abeille combinée à des notes de fruits miellées, du coing séché et de la pâte d’amande. La bouche est ample, onctueuse, avec un soupçon d’épice à l’attaque.
Il y a une très agréable pointe salée sur la fin qui vous fait prier pour en avoir une autre gorgée."

"The 2006 Yquem, which I last tasted in 2014, continues to be a great Yquem, not quite among the top tier but let's slot it in one level below. It possesses virtually the same aromatics as the last bottle that I tasted at the château: beeswax and lanolin merging with honeyed fruit, dried quince and marzipan. The palate is medium-bodied, viscous, a dash of spice on the entry with very good weight in the mouth. There is still that lovely saltiness on the finish that leaves you begging for another sip - completing a long-term Yquem that is only just finishing its first couple of chapters. Tasted April 2016."
Notation Wine Spectator
"This has lovely flavors of apricot, dried tangerine, pineapple and papaya rushing along, supported by hazelnut, frangipane and coconut notes. Despite the depth, it's very, very pure, with filigreed acidity carrying the long, long finish. Drink now through 2037. 7,500 cases made.–JM"
Notation Quarin
"Robe dorée. Nez fruité, épicé et marqué un peu par le bois. En bouche le toucher est moins fin qu’en 2004, un peu plus rustique. Le vin offre du corps, il fond, mais sa finale reste boisée. Longueur normale."
Notation Jancis Robinson
Une profondeur, une onctuosité et une complexité saisissante. C'est du grand art. Long et bien développé. Quelle longueur en bouche !

Sweet crème pâtissière on the nose. Solid and very rich and impressive. Real depth and unctuousness and complexity. This is great stuff. Long and layered. So long! Complex.
Dégustation
Dégustation Millésimes - Décembre 2014
Ce Château d’Yquem s’ouvre lentement, n’hésitez pas à laisser un vin de cette trempe une heure ou deux en carafe. Le nez, très subtil, commence sur des notes florales, d’acacia, puis le miel vient s’installer tandis que la pâte de coing et même quelques épices font leur apparition. Un véritable florilège de senteurs tropicales s’offrent alors à nous…
La bouche est très bien équilibrée, il est toujours impressionnant de constater que la fraicheur surpasse (presque) la grande sucrosité de ces vins liquoreux, un secret qui n’appartient qu’à ce château légendaire.
Finalement un millésime très bien réussit, précis et délicat. La nervosité de ce vin lui promet une belle évolution pour les deux, trois ou même quatre prochaines décennies.

Yquem

Commentaires du Château
Le plaisir procuré par la dégustation de l’Yquem est une émotion délicate à exprimer. Le roi des liquoreux est difficile à comprendre, mais tellement facile à apprécier. Au-delà de sa texture merveilleusement crémeuse, le vin d’Yquem nous propose une palette aromatique gigantesque qui reflète l’expression spécifique de chaque sol de la mosaïque géologique de Sauternes .On peut nommer les parfums et les arômes du vin d’Yquem, chercher à définir sa complexité, mais sans jamais vraiment parvenir à en décrire l’essence. L’équilibre et la fraîcheur d’Yquem sont toujours surprenants, considérant que l’on parle d’un vin liquoreux d’une sucrosité intense. Son caractère n’est pas défini par sa douceur, mais bien par son harmonie et sa complexité, légendaires, qui lui permettent de former des accords majestueux avec une diversité de mets incroyables. Certains amateurs crient d’ailleurs au scandale à l’idée de déguster un jeune millésime, arguant qu’ouvrir une bouteille d’Yquem avant au moins vingt années de vieillissement est presque une folie. D’autres, au contraire, estiment que l’Yquem se déguste à tous les stades de sa vie…
Histoire du Château
L’histoire du Château d’Yquem se lit comme un roman. Une fresque épique de plus de quatre siècles, riche d’évènements et de personnages hauts en couleur.
L’histoire de ce château remonte au Moyen Age où il aurait appartenu au roi d’Angleterre, alors duc d’Aquitaine. A l’époque le domaine est déjà orienté vers une viticulture soignée et l’élaboration de vendanges tardives. C’est la famille Sauvage qui entreprend la construction du château et constitue par étapes le vignoble actuel en le sélectionnant, parcelle par parcelle, durant le 17e siècle. En 1785 Françoise Joséphine de Sauvage d’Yquem épouse le comte Louis Amédée de Lur-Saluces. Devenue veuve trois ans plus tard, elle prend la tête du domaine avec talent. Avec l’aide de l’intendant Garos, elle fait construire un chai en 1826 et instaure la méthode de vendanges par tries successives. Le Château d’Yquem devient une référence. En 1855 il est classé Premier cru supérieur, le seul à Sauternes. La seconde moitié du 19e siècle est très prospère, le monde entier s’arrache les bouteilles du nectar doré, de la famille royale russe jusqu'à l’empereur du Japon !

Aujourd’hui

Le Château d’Yquem a traversé vaillamment la crise du phylloxéra et Grande Guerre. Même dans les moments les plus durs de l’histoire du château, les descendants Lur-Saluces, garants de la philosophie « Yquem », refusent de chaptaliser. Bertrand de Lur Saluces, alors à la tête du château, est aussi Président de l’Union des crus classés de la Gironde durant quarante ans et il participe à la détermination de l’AOC Sauternes. C’est aussi l’un des principaux promoteurs de la « mise en bouteille au château », garantie d’authenticité.
Sans enfant et soucieux de garantir l’avenir de Château d’Yquem, Bertrand de Lur-Saluces désigne en 1966 l’un de ses neveux, Alexandre de Lur-Saluces, pour lui succéder à la tête du domaine, à une époque où des millésimes difficiles et la crise du négoce menacent les châteaux bordelais. Durant les années 1980, les bons millésimes s’enchaînent et permettent de nouveaux investissements. À l’aube du XXIe siècle, le Château d’Yquem est un véritable monument sur l’échelle des grands vins. L’entreprenant Bernard Arnault, dirigeant du groupe LVMH, écrit une nouvelle page de l’histoire de Sauternes en achetant en 1996 le Château d’Yquem, dont il continue de porter haut les couleurs… de l’or.