SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

le Telegramme 2017

  • Châteauneuf-du-Pape, Vallée du Rhône Rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

27,60 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
27,60 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 90/100

James Suckling
Noté 93-94/100

 

Vieux Télégraphe

Histoire du domaine
Le Vieux Télégraphe, un monument de Châteauneuf

Propriété des frères Brunier, le Vieux Télégraphe figure parmi les domaines historiques et mythiques de Châteauneuf-du-Pape. Les frères Brunier conduisent trois domaines de référence dont un à Gigondas. Ce sont les galets de la Crau et leur terroir chaleureux qui font les vins du Vieux Télégraphe, dont il n'existe qu'une cuvée unique. Il est l’un des crus majeurs de cette appellation du Rhône méridional. Élevé en foudres, ce vin riche demande du temps pour se révéler.
Cependant, les vins des frères Brunier sont aussi d’une grande buvabilitée favorisée par un choix complexe de cépages. Le plateau de Piedlong, situé dans le quartier sableux de Pignan, participe du succès de la cuvée Piedlong, du nom du lieu-dit. Ce pur grenache cultive une bouche veloutée et imposante.
Hormis ces deux cuvées, le reste de la production est commercialisée sous le nom de cuvée Télégramme. À Gigondas, le domaine Les Pallières situé en terrasses sous les dentelles de Montmirail produit un style de vin profond et structuré. Mais il produit aussi des blancs à la réputation sans faille.

Un patrimoine rare

Ce monument de Châteauneuf-du-pape est gardé depuis plus d’un siècle par la famille Brunier. L’histoire du domaine commence en 1891 lorsque Henri Brunier donne a son fils une parcelle de galets roulés incultivable. Ladite parcelle est située sur la Crau. Hippolyte y plante pourtant quelques ceps car le plateau a eu une vocation viticole au 14ème siècle. C’est encore là que fut installé une tour relais par l’inventeur du télégraphe optique. Puis Jules, le fils d’Hippolyte, plante encore de la vigne. Peu à peu, le domaine avoisine les 17 hectares. Il est ensuite baptisé Le Vieux Télégraphe. Puis, après le seconde guerre mondiale, son fils Henri redonne de l’élan au domaine. Pour cela, il le fait connaître sur les plus beaux marchés mondiaux.

Du vignoble méridional au Liban

Depuis les années 1980, l’exploitation est portée à près de 100 hectares par les deux fils, Frédéric et Daniel. Fin des années 1990, ils reprennent aussi avec Kermit Lynch, Les Pallières en appellation Gigondas. Dans la même période, ils s’associent pour créer Massaya au Liban, dans la vallée de Beqaa. C’est donc la cinquième génération qui impulse l’extension à l’international du vignoble et l’ouverture au monde. Aujourd’hui, la gamme s'étend à l’appellation Ventoux avec la gamme Mégaphone, issue d’une petite vigne du versant sud des dentelles de Montmirail. Enfin, le domaine mérité amplement sa réputation internationale.