SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

les Fiefs de Lagrange 1989

  • Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille
  • Etat : Niveau très légèrement bas

36,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 2

Quantité Prix total
36,00 € TTC

Notations

     

Fiefs de Lagrange

Commentaires
Créé en 1985 suite au rachat du Château par le groupe Suntory, ce second vin est issu de vignes qui ont en moyenne 30 ans et sont plantées sur des sols de graves fines pour les cabernet sauvignon et d’argile pour certains merlots.

Ce vin fait l’objet du même soin que pour le Grand Vin, avec une recherche de maturité et de concentration dans le vignoble, une vinification parcellaire et un élevage adapté à sa structure tannique.

Lagrange

Commentaires du Château
Sur les 157 hectares du domaine, 118 sont plantés en vignes sur un sol de graves, tantôt fines, tantôt plus grossières, accompagnées de sable et d’argile ferrugineuse. La qualité ce troisième grand cru classé est en progression constante depuis 1983, il fait désormais partie des meilleurs Saint-Julien. Un nez aromatique avec une bouche ferme et structurée qui regorge d’arômes de cassis (du cabernet-sauvignon), de chocolat, de cuir et d’épices.
Histoire du Château
L’histoire du domaine commence avec les templiers qui ont donné une orientation viticole au domaine connu auparavant sous le nom de la « Grangia ». Mais c’est au cours du 18e siècle que la notoriété du domaine fut acquise. En 1712, le château appartient à la famille de Brane, qui possédait plusieurs domaines, dont le fameux Brane-Mouton (futur Mouton-Rothschild). Le domaine passe ensuite dans les mains de plusieurs propriétaires et c’est le comte Duchâtel qui était à la tête du château en 1855 lorsqu’il atteint le rang de Troisième Grand Cru Classé. Cependant, Thomas Jefferson avait déjà lui-même officieusement octroyé ce prestigieux classement lors de sa tournée à Bordeaux en 1785.
Entre 1842 et 1874, le domaine compte 280 hectares dont 120 de vignes. Le domaine est acheté par M. de Muicy Louys en 1874. Les crises se succèdent (Phylloxéra, mildiou, guerres) et il est contraint de morceler ce vaste domaine. Deux Basques espagnols, Manuel Cendoya et Jose Telleria reprennent le domaine en 1925. Ils lutteront pour maintenir le domaine à flot, mais la qualité du vin ne retrouvera pas les sommets du 19e siècle.
C’est le groupe japonais Suntory qui reprend le domaine en 1983. Armés de moyens financiers solides, ils reconstruisent le domaine qui ne comptait plus que 57 hectares de vignes. Au terme de plus de vingt années de travail, d’investissements humains et techniques, Lagrange a retrouvé la plénitude et la reconnaissance de ses pairs. Ce Troisième Grand Cru Classé émerveille les sens par son style puissant, corsé et concentré.

Aujourd’hui …

De nos jours, c’est un nouveau tandem formé de Matthieu Bordes et Keiichi Shiina qui dirige le domaine La recherche de l’excellence continue de nos jours avec une modernisation des méthodes de production vers un plus grand respect de l’environnement et une évolution constante de l’expression de ce merveilleux terroir.